top of page

J'ai créé une coiffe à quatre cornes

La nouvelle collection "Les rives du fleuve d'obsidienne" est en ligne depuis ce soir !

Pour illustrer cette collection avec un beau shooting de son personnage principal de la sorcière noire, j'ai réalisé une coiffe à double paire de cornes de chèvres, en utilisant mes matériaux favoris et un petit croquis de départ.


Les photos du rendu final sont disponibles sur Instagram et la coiffe est disponible à l'adoption sur la boutique !


Voir la vidéo sur Youtube :



Après ma coiffe de chamane réalisée pour ma précédente collection, j'ai pris goût à la création de cornes et j'ai eu très envie de créer une autre petite coiffe plus simple mais tout aussi intéressante visuellement, avec un thème toujours très sombre et inspiré cette fois par l'eau d'un fleuve, la salamandre et par la magie noire.

Et tout ça sans vraiment avoir de plan !


J'ai acheté la mousse et la Foam Clay pour cette vidéo sur https://cosplayshop.be


Comment faire sans plan ?


J'ai démarré ce projet sans réellement avoir de plan, mais je dessine toujours un croquis de mon idée générale avant de commencer une nouvelle pièce de ce type. Ça me permet de ne pas trop dévier de mon projet de base mais aussi d'avoir une bonne idée de la quantité et du type de matériaux dont je vais avoir besoin. C'est aussi essentiel pour déterminer en avance le type d'attache que je vais devoir confectionner et la taille globale de la coiffe finale.


Cette étape du croquis n'est généralement pas très longue puisqu'un petit croquis rapide est amplement suffisant, c'est pour ça qu'elle vaut la peine d'être mise en place avant le démarrage d'un projet.


Pour les matériaux je rassemble généralement mes cartons de chutes de tissus, de mousses et autres matériaux "évidents" et nécessaires à la création mais également toutes sortes de matériaux plus fantaisistes qui peuvent m'être utiles ou simplement m'inspirer, et à partir de cet étal je pioche ma sélection du jour !


La base en tissu


Pour éviter d'avoir une base trop rigide (en mousse par exemple) qui ferait un effet de "casque" sur le modèle final, j'ai préféré utiliser des chutes d'un tissu en coton noir qui traînait dans mes stocks depuis un projet précédent. La réutilisation de chutes de matériaux est à la fois économique et souvent inspirante car les formes laissées par les chutes peuvent parfois guider la forme de la nouvelle création !


J'ai tout de même renforcé le centre de la pièce avec une bande de mousse EVA, c'est un matériau résistant, facilement manipulable et très souple qui va s'adapter parfaitement à la forme d'un crâne.


La couture et les perles


Pour donner plus de dimension à cette coiffe, j'ai décidé de l'enjoliver avec des perles en bois, en verre et en pierre. C'est un moyen assez simple et peu coûteux (mais pas rapide, attention !) d'ajouter du relief à une coiffe qui manque un peu de dimension. Bien sûr quelques connaissances en couture sont requises, surtout avec une base en tissus, mais ce n'est pas un processus qui demande beaucoup de techniques différentes. Pour une pièce qui est portée sur la tête et qui n'est pas sujette à des frictions récurrentes, quelques points simples suffisent à maintenir les perles en place.


Pour cette coiffe, j'ai dû utiliser le principe des "pinces", très utilisé en couture puisqu'il s'agit tout simplement de coudre des rabats de tissus au milieu d'une pièce pour donner un semblant de forme à un patron. Ici, j'ai fait quelques pinces sur l'avant de la coiffe pour la former à un crâne humain et lui donner un peu de structure.


La doublure interne


J'ai voulu rendre l'intérieur de la coiffe plus propre et plus esthétique, car avant de faire ma doublure la partie de mousse était bien visible, alors j'ai décidé de récupérer (encore une chute !) un morceau de faux-cuir PU qui m'avait servi à la réalisation du range-grimoire de cette nouvelle collection : "Secrets du fleuve d'obsidienne".

Je l'ai traité comme une semelle de chaussure, en rabattant les bordures pour former une sorte d'ourlet collé à la colle Néoprène, puis je l'ai collé lui-même à l'intérieur de la coiffe.



Et voilà pour cette petite "Coiffe d'obsidienne", vous pouvez la retrouver en vente dès maintenant sur la boutique, dans la collection "Rives du fleuve d'obsidienne" !

Si vous souhaitez me voir réaliser la coiffe de vos rêves, je vous invite à jeter un œil à la page de personnalisations, via laquelle vous pourrez me soumettre votre projet !


À bientôt !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page